A propos de l’auteure

MB2Le sourire accueillant, Muriel Boulmier est de ces femmes qui expriment l’envie de faire dans chacun de leurs gestes et de leurs attitudes. Une volonté apparue au fil d’une adolescence où le gaullisme faisait partie intégrante de l’éducation à la maison et d’un début de vie d’adulte, où « j‘ai très vite compris qu’il fallait se responsabiliser, agir, travailler, si l’on voulait obtenir des résultats », précise la chef d’entreprise.

Née en Gironde, l’étudiante boursière, qui décrochera plus tard un Doctorat, 3ème cycle, en Droit Social, effectue des heures de tutorat à la bibliothèque. « Cet emploi à temps partiel, je l’ai obtenu grâce à une main qui m’a été tendue », raconte-telle aujourd’hui. Une aide précieuse que Muriel Boulmier n’oubliera pas. Supprimer la bourse au mérite ? Une ineptie s’indigne-telle. La future élue en gardera une conviction : l’effort doit être soutenu. La dame aux responsabilités plurielles s’y consacre depuis, à travers son métier et son investissement dans les associations et plus récemment son engagement politique. Elle prône le libéralisme régulé et solidaire, avec en toile de fond : le réalisme, le pragmatisme mais aussi l’entraide.
 « Une évolution douce mais déterminée »
Soucieuse également de la gestion, Muriel Boulmier travaille pour faire aussi bien, voire encore mieux à moyens constants. Une ligne qu’elle s’appliquera à suivre lorsqu’elle deviendra directrice générale de Ciliopée à Agen. Alors qu’elle reprend les rênes, en 1992, l’entreprise compte 20 salariés, 2 métiers et 400 logements. Aujourd’hui : 150 employés, plus d’une dizaine de métiers et pas moins de 4000 logements. « Une évolution douce mais déterminée sur les grands champs de l’innovation », précise Muriel Boulmier. Au rang de ses territoires conquis et ce, dès 2003 : l’efficacité énergétique des logements pour diminuer le coût total de la quittance des habitants et préserver ainsi leur pouvoir d’achat, anticiper la fragilité grandissante de certaines personnes et concevoir une association particulière qui crée des logements. Mais surtout, un accompagnement vers l’autonomie pour ceux qui le peuvent et des formes d’hébergement pour ceux qui n’y parviennent pas. « Le pragmatisme pas l’idéologie », martèle la chef d’entreprise.
Énergie de Femme
Partisane de solutions efficaces pour avancer et améliorer, l’entrepreneuse, dans l’âme et dans les faits, s’engagera localement, régionalement, nationalement, sans oublier l’Europe. Avec pour maîtres-mots : « Écouter, observer et concerter avant toute mise en œuvre d’un projet ». Cette citoyenne impliquée a également déjà publié une dizaine d’ouvrages spécialisés, un livre grand public et plus d’une vingtaine de tribunes. Au préalable, elle crée l’association Fées du sport, qu’elle préside toujours aujourd’hui. Et, à peine un an avant d’être élue adjointe chargée des affaires sociales à Agen, Muriel Boulmier fonde le club «Énergies de Femmes». Énergies de Femmes ? Énergie d’une femme active, ouverte sur le monde et les autres : « Avoir des activités différentes permet de s’enrichir, de se confronter à l’opinion, à l’expérience de l’autre et d’approfondir sa propre réflexion ». Muriel Boulmier ne s’en prive pas. Observer, réfléchir, proposer et agir pour une cohérence dans ses actions et ses convictions.

Portrait rédigé collectivement

 

MURIEL BOULMIER EN QUELQUES DATES…

  • Depuis 1992 : Chef d’entreprise, PME de 150 personnes à Agen (Lot-et-Garonne, Corrèze et Gironde) créée en 1924 (Ciliopée)
  • Depuis 2012 : Secrétaire Nationale aux Retraites (également membre fondateur du parti)

Engagements locaux

  • 2014 : Adjointe aux Affaires sociales à la ville d’Agen
  • Depuis 2010 : Membre titulaire de la Chambre du Commerce et d’Industrie Territoriale du Lot-et-Garonne
  • Depuis 2009 : Présidente élue du Conseil de quartier n°1 de la Ville d’Agen 1987-2004 : Présidente de Chambre puis Vice-Présidente du Tribunal de Commerce d’Agen

Engagements régionaux

  • 1998 – 2013 : Membre et Vice-Présidente du CESER Aquitaine Depuis
  • 2011 : Personnalité Qualifiée au Comité Régional de l’Habitat d’Aquitaine (membre depuis 2005)
  • Depuis 2007 : Vice-présidente de l’Association Régionale HLM Aquitaine
  • 1996-2001 : Présidente du Conseil d’Administration de la Caisse Régionale d’Assurance Maladie d’Aquitaine

Engagements nationaux

  • Depuis 2011 : Personnalité qualifiée à la  Commission Nationale des Comptes du Logement
  • 2011 : Personnalité qualifiée « Logement » par la Ministre de la Cohésion Sociale pour le Débat national sur la dépendance
  • 2010 : Mission ministérielle confiée par Benoist Apparu et remise du rapport de mission : « Bien vieillir à domicile : enjeux d’habitat, enjeux de territoires. »
  • 2009 : Mission ministérielle confiée par Christine Boutin et remise du rapport de mission : «l’adaptation de l’habitat au défi de l’évolution démographique : un chantier d’avenir »
  • 2006-2010 : Membre du comité exécutif de l’Union Sociale pour l’Habitat (USH)

Engagements européens

  • 2014 : 2ème sur la liste « Les Européens » – Grand Sud Ouest
  • 2009 : 6ème sur la liste « Majorité présidentielle » des Élections Européennes – Grand Sud Ouest (5 élus)
  • 2008-2014 : Présidence du groupe de travail « Évolutions démographiques et vieillissement » Housing Europe (fédération européenne du logement social : 28 millions de logements, 60 millions d’habitants)
  • 2006-2008 : Présidente de la section Entreprises privées Housing Europe

Engagements associatifs

  • 2013 : Création du Club de réflexion Énergies de Femmes
  • 2010 : Présidente de l’association CILIOHPAJ (gestion du 115, 2 CHRS, 5 Maisons Relais, une équipe mobile vers les femmes victimes de violence, …)
  • 2008 : Présidente fondatrice de l’Association Fées du Sport, école de vélo pour femmes adultes et seniors, 2012 : lauréate du prix national insertion professionnelle par le sport