À propos de l’auteure

 

Le sourire accueillant, Muriel Boulmier est de ces femmes qui expriment l’envie de faire. Une volonté apparue au fil d’une adolescence où le gaullisme faisait partie intégrante de l’éducation à la maison et d’un début de vie d’adulte, où « j‘ai très vite compris qu’il fallait se responsabiliser, agir, travailler, si l’on voulait obtenir des résultats », précise la chef d’entreprise.

Le socle de ses valeurs

Née en Gironde, l’étudiante boursière, qui décrochera plus tard un Doctorat, 3ème cycle, en Droit Social, effectue des heures de tutorat à la bibliothèque. « Cet emploi à temps partiel, je l’ai obtenu grâce à une main qui m’a été tendue », raconte-telle aujourd’hui. Une aide précieuse qu’elle n’oubliera pas.

Cependant, l’effort doit être soutenu et déployé, ou comment partager quand on a reçu. C’est ce qui a conduit Muriel Boulmier à consacrer du temps à des engagements associatifs comme à l’action politique. Elle porte à conviction d’un libéralisme épaulé par une solidarité nationale.

Une évolution douce mais déterminée

Soucieuse de saine gestion, Muriel Boulmier travaille pour faire aussi bien, voire mieux, à moyens constants. Une ligne qu’elle s’applique comme chef d’entreprise  à Agen, y pratiquant « Une évolution douce mais déterminée sur les grands champs de l’innovation », précise Muriel Boulmier. Au rang de ses champs d’action conquis, et ce, dès 2003, l’efficacité énergétique des logements qui diminue le coût total de la quittance, préserve leur pouvoir d’achat et participe à la transition énergétique. « Le pragmatisme pas l’idéologie », martèle la chef d’entreprise.

Citoyenne engagée

Après deux missions ministérielles sur le vieillissement démographique, véritable révolution silencieuse, Muriel Boulmier a publié « Arrêtez de nous prendre pour des vieux ! ».

Auteure d’ouvrages, articles et tribunes, elle croque les situations qu’elle remet dans les perspectives abordables par tous, sur le vieillissement, les violences faites aux femmes, le logement, l’aménagement des territoires et les mobilités alternatives. La dernière née des initiatives est CILIGO, plateforme de covoiturage en milieu rural homologuée…

Présidente de l’Union Régionale Hlm de Nouvelle-Aquitaine, membre du bureau de CESER, elle œuvre pour que le fil rouge des politiques publiques et locales passe par l’aménagement des territoires villes moyennes et bourgs ruraux. Ils sont bassins d’emplois, de vie, de mobilité et d’habitations aux côtés des métropoles.

Elle garde la confiance dans l’initiative privée entrepreneuriale et associative pour faire émerger les solutions fiables et adaptées notamment aux situations « extraordinaires ».

Son engagement européen s’exprime dans plusieurs mandats bruxellois dont l’un auprès de la Commission Européenne autour des fonds structurels.

Énergie de Femme

C’est au travers de l’association Fées du Sport qui permet aux femmes adultes d’apprendre à faire du vélo pour aller vers l’activité et l’autonomie qu’est né en 2012 l’idée du Club énergie de femmes… ouvert aux hommes !

« Confronter nos différences, nos opinions, nos expériences nous encourage pour agir. »

Une forme d’impérieuse nécessité pour cette femme d’entreprise.

 

Portrait rédigé collectivement