«

»

Sep 11

IDEPHILE – Chronique du 11 septembre 2017

Pour parler rugby, vivre, respirer rugby, the place to be comme on dit en gascon, c’était à Lavardac samedi. Retrouvailles, souvenirs, films tout y était mais je crois, quelque chose me dit que ça va résonner chez nous aussi ! La semaine passé c’était, en fait, comme si la rentrée s’étirait encore un peu avec ses soubresauts, ses activités, ses retrouvailles et ses déclarations… Tout compte fait, c’est le tourbillon du quotidien qui revient, et ça donne quoi ? Alors ça donne…  Acheter aux enfants les vêtements de la rentrée, chercher le photomaton pour faire les cinq ou six photos réglementaires, coller les emplois du temps sur le frigo et mon préféré, épreuve vécu, couvrir les livres de classe avec ce plastique transparent que je déteste et qui glisse… et entre temps entendre à la télé ou la radio les ravages de l’ouragan Irma. Se replonger aussitôt dans l’assortiment des formulaires pour l’école puis bien sûr faire tous les chèques correspondants, et oui il y en a beaucoup… Et là précisément, un petit coup de blues qui justifie une rencontre avec le chocolat noir à la noisette, n’est-ce pas ? Parce qu’en fait le couple d’ici rencontré l’année dernière qui travaillait à Saint-Martin, ils y sont toujours ? Et là, on repense à eux et à leur famille, ici, toute près.  Bref, courir partout en étant pas forcément à l’heure nulle part, c’est aussi entasser dans sa tête les infos entendues par bribes ici ou là. Et tout d’un coup entendre Jupiter choisir l’Olympe pour déclencher tout seul la foudre. Il aime ça visiblement. Oui mais quand même, Irma, ça a été une vraie saloperie. Et cette semaine renouera quand même avec les traditionnelles grèves. La rentrée, je vous dis, pour ceux qui ne sont pas contents, et pour tout dire ça on s’en lasse mais Irma quand même… Bonne semaine à tous !