«

»

Sep 28

La fresque Esperenza inaugurée à la Roseraie

selection-1

selection-2 selection-1 selection-3J’ai créé il y a 16 ans, avec Roland de Sermet, Emile Cerezuela, Geneviève Platel un accueil pour les sans-abris, puis en 2003 la première maison relais pour les personnes très fragiles. En 2010, nous avons décidé, ensemble, rejoint par Christian Daviau, de réunir ces initiatives dans une seule association que je préside.

La Roseraie, est un des lieux de l’association CILIOHPAJ Avenir et Joie, qui accueille les femmes victimes de violence. Elles y trouvent, avec leurs enfants, pendant quelques mois, les soutiens – à la fois humains et professionnels – pour faire face à leur avenir.

Vivre avec tous a été le fil qui a réuni les efforts de jeunes graffeurs de l’association « street art » avec celles de jeunes du quartier voisin animé par le centre social animé par monsieur Djebablah, les jeunes enfants et les mamans de la Roseraie. Ainsi le mur qui entoure l’escalier de secours a été décoré. Pour illustrer ce rassemblement de bonnes volontés encadré par une équipe solide, j’ai souhaité que la fresque s’inspire de la magnifique symbolique de l’arche de Noé. Personne n’est oublié. Yves Baniere, administrateur et photographe de talent a retracé l’évolution de ce chantier plein d’enthousiasme. 

La fresque a été baptisée par ses auteurs « esperanza ». Tous, artistes en herbe, graffeurs confirmés, équipe éducative, les mamans et les enfants, les administrateurs, les partenaires – un merci à Raymond Brouze – sont réunis autour de Monseigneur Hubert Herbreteau qui a inauguré cette fresque porteuse d’espérance.

J’ai souhaité retracer, avec beaucoup d’émotion, l’inspiration de ce rassemblement devant notre évêque.

Monseigneur Herbretaud a rencontré les femmes et mamans présentes avec qui il s’est longuement entretenu, puis les jeunes, les équipes et les graffeurs et il a échangé avec chacun des partenaires.