pommeau de douche avec de l'eau qui coule

Chemins de traverses

Plus le temps de rien, je, tu, nous courons, le travail, les courses, trouver une pompe à essence ravitaillée, la maison, et la journée s’achève sans avoir fait ce que nous nous étions promis de réaliser.
Même plus le temps de réfléchir.
Est-ce si vrai que cela ? On oublie les temps d’écran, Facebook, Tiktok, Twitter, qui remplissent les petits creux que nous avons.
Il nous reste… la douche !
Sous la douche les pensées se font claires, évidentes, nécessaires ou superflues, loufoques ou celles qui nous donnent enfin la solution pour ce qui nous tracasse.
C’est tellement vrai que des chercheurs se sont intéressés au phénomène.
Au cœur de l’explication révélée se trouve l’idée qu’aérer son esprit s’avère indispensable pour solutionner un problème.
Faire un pas de côté, cultiver l’art de se détourner d’une préoccupation en se consacrant à une occupation manuelle ou physique qui sollicite moins de concentration. Mettre l’esprit en roue libre.
Laisser vagabonder son esprit ne signifie pas l’ennui mais au contraire recharge la batterie de l’imagination source de solution.

Vous avez déjà remarqué que vous retrouvez un objet, dont les clés, au moment où vous ne les cherchez pas ? C’est l’idée… laisser notre esprit prendre les chemins de traverse.

Lâchons nos écrans, nous, nos enfants pour mieux réfléchir.

Reste la question de fond : convient-il de prendre sa douche le matin ou le soir ?
Match difficile au score serré, la science, qui s’est aussi penchée sur la question, a tranché : le soir. Nettoyés les miasmes de la journée, la peau respire, et au lit, prêts pour rêver. Mais la science qui se saisit de tous les sujets ne nous dit pas si nous pouvons, selon nos talents, chanter ou siffler sous la douche.

Pour se résumer, bonne douche, bonne solution et bonne nuit
.
 

Chronique diffusée sur 47fm le 14 octobre 2022.