Discussion avec Tata Suzanne

La bonne résolution, c’est de ne pas en prendre, me répète-t-elle depuis longtemps.
Il est vrai que l’exercice des souhaits de bonne année devient périlleux. L’an dernier nous souhaitions que le virus disparaisse et nous voilà, début 2022, toujours prisonniers de son bon vouloir.
L’an dernier nous nous promettions de faire tant et tant, ce que l’on nomme les bonnes résolutions, ce qui fut mis à mal pendant toute l’année ou presque.
En 2022 j’en ai pris une très ferme, celle de ne pas en faire, pour ne pas recycler celles de 2021. Trop démoralisant.
Passer une année normale, simple, me paraît une ambition mesurée, parce qu’une bonne résolution qui s’estompe au bout de 3 jours ça sert à quoi ? Et puis les vraies résolutions sont secrètes, intimes… En parler c’est déjà comme les avoir accomplies, une autre façon d’en oublier la promesse…
Fortes de ces vérités fondamentales, Tata Suzanne veut absolument me raconter sa dernière tasse de café avec Jeanine, sa voisine.
 

Chronique diffusée sur 47fm le 14 janvier 2022.