Vieille dame dans son jardin

Même Tata Suzanne s’y perd

J’adore Tata Suzanne qui du haut de son mètre 60 et de quelques années sur les épaules en a vu des choses. Elle m’a tant appris de ses voyages, de ses professions parfois aventurières pour son époque, de son goût des mots et des phrases, des étonnantes facettes de l’être humain. Bref Tata Suzanne est un trésor.
 
Cette semaine notre bavardage hebdomadaire n’en finissait pas.
Pensez un des copains, un contemporain de 75 ans, qui a cumulé des années de voyage et poursuit par une retraite active sans renoncer à ses passions, vient de recevoir une lettre type administratif de son assurance personnelle, lui demandant de prouver qu’il est toujours vivant en attestant donc qu’il n’est pas mort, précédé du sempiternel lu et approuvé. Le lu et approuvé me réjouissent. Approuver quoi au fond ?
 

Chronique diffusée sur 47fm le 3 décembre 2021.