Une partie de campagne

Le soleil est de la partie, enfin ceux qui ont voulu célébrer le premier moment en terrasse ont dû résister de manière héroïque aux abats d’eau. Gare à ceux qui n’avaient pas prévu le ciré de marin.

Puis est venu le grand week-end de l’ascension, comme une forme de bonheur, et les prêts-à-tout ont enduré avec le sourire les embouteillages, les «  quand est ce qu’on arrive ? » des enfants sans que ce soit une pub à la télé pour vanter les mérites des voitures électriques. Peu importe que le soleil ait aussi manqué le rendez-vous du pont.

Alors, pourquoi, enfin, ne pas essayer de renouer encore le fil d’avant avec les 3 jours de Pentecôte, moment de grâce où les flammes sont sensées prodiguer le savoir. Celui aussi fut humide.

En tous les cas de la mer, en passant par les sommets, le retour vers le grand air comme la campagne était la star des TV.

Star mais pas seule.
La vaccination part aussi en campagne. Nous suivons les chiffres qui enflent des Français vaccinés. Le vocabulaire est celui du combat. Les vaccinations se font à la chaîne par des soignants qui restent de bonne humeur au 300e vacciné de la journée. D’ailleurs la question qui ponctue les conversations devient “alors toi, tu es vacciné ?” et, selon la réponse, il est de bon goût de s’enquérir de quel vaccin il s’agit. Il faut dire qu’il nous en fait voir ce sacré virus qui n’arrête pas de muter pour s’attacher indéfiniment à nous.

Et puis… Et puis il y a la campagne des élections.
Fin juin de manière inédite nous votons pour les conseil départementaux et les conseils régionaux. Comme la lessive deux-en-un.
Pas tout-à-fait vrai parce que pour le Conseil départemental il ne suffit pas de dire “j’y vais”, il faut être 4 dont deux femmes. La chasse aux candidates a été une dure épreuve pour certains.
Et quant aux Régionales chaque liste doit pouvoir présenter des listes – paritaires- dans chacun des 12 départements.
Pas si simple.
Mais c’est fait et la campagne est lancée.
Avant l’échéance il reste à préparer la fête des mères et là on sait déjà qui gagne ce dimanche-ci.
Bonne semaine et sortez… encore… masqués.